Le patrimoine
Nederlands Français Deutsch English








Notre-Dame de la Victoire
Même l'art moderne trouve sa place à Saint-André. En 2001 la Vierge séculaire de la Confrérie de Notre Dame du Secours et de la Victoire est habillée par Ann Demeulemeester. 

 

Le maître-autel
À lui seul, le maître-autel suffit à attirer tous les regards. Même sans les coloris de Rubens, cette œuvre d'art (W.I. Kerricx, 1729) répond parfaitement aux aspirations dynamiques du baroque. Le groupe de statues se prête particulièrement bien à une mise en scène vivante de l'assomption de Marie

 

 

 

La chaire de vérité exceptionelle
La chaire de vérité, magistrale œuvre grandeur nature de J.-B. Van Hool et J.-F. Van Geel (1821) capte tous les regards. Elle illustre la vocation du saint patron André et de son frère l'apôtre Pierre. Fidèles à l'Évangile (Mat.4,18-20), les deux frères sont interpellés par Jésus pendant leur travail de pêcheurs. Ils sont appelés à Le suivre et à devenir ‘des pêcheurs d'hommes'. Surpris de l'appel, ils quittent leurs filets sur-le-champ. La reproduction réaliste des personnages, de leur barque et filets et du fruit de leur pêche est vraiment stupéfiante. Tout cela se situe milieu d'un décor théâtral et e naturaliste,  composé de rochers et de végétation. Nulle part dans l'art Jésus n'est représenté si proche de nous...
 

 

 

Mary Stuart

Parmi les autres pièces maîtresses il y a : le monument funéraire en l'honneur de Mary Stuart, la reine catholique d'Écosse. Elle fut mise à mort par sa rivale Élisabeth, mais ici sauvée de l'oubli complet grâce à ses dames d'honneur.

 

XXXVI Saints
Et le plus précieux pour les gens d'ici: la chasse en argent des 36 saints.


‘On n'aime que ce qu'on connaît'. Voilà le proverbe qui vaut pour les trésors méconnus de Saint-André








(c) 2019 MKA | vzw Monumentale Kerken Antwerpen
Groenplaats 21
2000 Antwerpen
Contact

Powered by ICOLEIS

Mentions legales popup